Archives du mot-clé travail

Trouver un travail en Corée du Sud

Hello tout le monde !

 

Une fois le PVT en poche et l’installation faite, la question de subvenir à ses besoins se pose. Comment faire pour trouver un travail en Corée du Sud ? Et comment en trouver si on ne parle pas ou peu coréen ? Cette question du travail tracasse, encore plus si vous avez décidé – comme nous – de faire votre PVT à Busan. À défaut de donner une réponse magique, on va vous donner quelques clefs pour essayer d’ouvrir une ou plusieurs portes !

 

Les opportunités d’emploi avec le PVT

 

Avant de se lancer à la recherche d’un travail, il faut bien se remémorer les conditions du PVT qui interdisent certaines professions afin d’éviter d’être dans l’illégalité.  Les professions libérales et indépendantes (médecins, avocat.e.s, journalistes, professeur.e.s…) et artistiques (danseurs/danseuses, musicien.ne.s….) sont formellement interdites.

Sans compter qu’il faut respecter les 25h/semaine exigées par le PVT.

 

 

Travailler à Séoul

Capitale de la Corée du Sud, il sera bien plus facile de trouver un travail – qu’il soit en rapport avec vos diplômes/expériences ou pas du tout – à Séoul. Déjà plus habituée aux étrangers, les postes seront plus nombreux que dans le reste du pays : serveuses/serveurs, tutorats de langues étrangères, barista etc…  Avec de la chance, vous pourriez même tomber sur un job correspondant à vos objectifs de carrière !

 

  • Craiglist : LE site incontournable pour trouver des annonces en anglais.
  • Albamon : une application coréenne pour trouver des jobs à temps plein ou partiel. Coréen exigé pour la compréhension de l’application.
  • Albacheonguk : application coréenne, jumelle d’Albamon
  • Peoplenjob
  • Nopystudy : site pour faire du tutorat en anglais (essentiellement)

 

 

Travailler à Busan

 

On ne va pas se le cacher, trouver un travail à Busan quand on ne sait pas ou peu parler coréen se révèle mission difficile possible. Mais tant que ce n’est pas impossible, cela reste possible, n’est-ce pas ? Cela ne fait que rajouter un peu d’adrénaline à ce PVT en Corée du Sud déjà bien excitant. Le moins que l’on puisse dire c’est que la débrouillardise sera l’une des leçons apprises les plus utiles de ce PVT.

Voici maintenant quelques liens pour vous aider dans votre recherche de jobs à Busan :

 

 

 

Élargir les horizons !

 

Le PVT est l’occasion idéale pour sortir de notre zone de confort, découvrir des terrains inconnus. Surtout lorsque le niveau de coréen n’est pas assez élevé pour espérer obtenir des postes à responsabilités ou qu’on ne trouve pas un poste correspondant à ses diplômes. Pourquoi ne pas oser des jobs auxquels vous n’auriez pas pensé ?

Devenir Pet-Sitter, (et groupe facebook pour être pet-sitter), Baby-sitter, traducteur free-lance, entraîneur de football, guide touristique etc… c’est l’occasion de découvrir de nouveaux domaines, de nouvelles personnes, de s’instruire, de se découvrir personnellement et/ou développer ses capacités. Du moment que l’emploi en question reste légal, l’idée serait de se lancer et de se dépasser !

 

Le Volontariat

 

Certes, on ne peut pas compter sur une rémunération mais le volontariat peut être une solution économique durant le PVT. En échange de quelques heures de travail, le logement et le couvert vous sont offerts. Pour cela, plusieurs sites très connus existent. Vous pouvez travailler dans une guesthouse, pour un café d’échange linguistique ou dans une ferme.

 

 

Conseils :

 

En résumé, trouver un travail en Corée du Sud sans parler un minimum de coréen est difficile, d’autant plus si l’on décide de faire son PVT ailleurs qu’à Séoul. La recherche est laborieuse et parfois infructueuse, mais il ne faut jamais baisser les bras et garder la motivation.

Avant de partir, apprendre les bases en coréen, ne serait-ce que pour se débrouiller et envisager d’approfondir son niveau de coréen permettra aux opportunités professionnelles de se multiplier.

  • Apprendre le coréen !
  • Être patient.e
  • Être à l’affût des annonces sur les différentes sites
  • Demander de l’aide à des ami.e.s coréen.ne.s
  • Rester positive/positif !

 

Sur ce, on vous souhaite bon courage dans votre recherche !

 

À bientôt pour un prochain article !